De gauche à droite, au premier rang : Véra Belmont, Denise Petitdidier
Deuxième rang : Martine de Clermont-Tonnerre, Alice Girard, Sidonie Dumas, Christine Gozlan, Agnès Vallée
Photo : Jean-Luc Perreard pour Kering​

Les productrices françaises à l’honneur au colloque L’image et son Double, soutenu par Women in Motion

Sidonie Dumas, Véronique Zerdoun, Agnès Vallée, Anne-Dominique Toussaint, Christine Gozlan et leurs consœurs ont participé à des tables-rondes dédiées à un métier peu connu, celui de productrice, qu'elles défendent avec passion.


Les 29 et 30 mars, plus de 20 productrices françaises de la Nouvelle Vague à aujourd’hui, mais aussi des acteurs du monde de la culture, de l’enseignement et de la recherche étaient rassemblés pour le colloque organisé par L’Image et son Double, le premier programme de recherche entièrement consacré à l’histoire de la production cinématographique féminine française. Le colloque visait à montrer l’importance capitale du travail de ces productrices pour le cinéma français.

Anne-Dominique Toussaint (Les Films des Tournelles) insiste avant toute chose sur l’impératif « d’encourager les jeunes filles à devenir productrices, en faisant connaître cette profession encore méconnue. Les jeunes passionnées de cinéma qui se cherchent doivent savoir que ce métier est passionnant, exigeant, donc fait pour elles ».

Pour ces productrices, c’est d’abord l’autocensure qui constitue un frein majeur à leurs carrières. Véronique Zerdoun, productrice associée avec Tonie Marshall chez Tabo Tabo Films, se souvient ainsi qu’au début de sa carrière, « il [lui] est arrivé de ne pas tout dire, de [s]’autocensurer face à des hommes ». Et de rappeler que toutes les deux « ont dû apprendre à parler à voix haute pour vaincre cet obstacle auquel font face toutes les productrices : le sentiment d'un manque de légitimité en tant que femme », afin d’obtenir plus de fonds pour leurs projets. Agnès Vallée (31 Juin Films) souligne que « plus les femmes porteront des sujets, plus elles prendront leur place et pourront entraîner un mouvement. Les productrices savent traiter des sujets durs et s’écarter des consensus, ce qui est loin d’être simple en ce moment ».

Sidonie Dumas, Directrice Générale de Gaumont, a par ailleurs souligné « l’impératif de développer les études scientifiques comme l’Image et son Double pour atteindre la parité dans le cinéma. Nous avons besoin des femmes ET des hommes, qui sont riches ensemble, pour explorer le champ des possibles ». Christine Gozlan (Thelma Films) a insisté à l’instar de ses consœurs sur la nécessité de renouveler les hauts postes de décision dans le cinéma pour faire émerger les modèles qui inspireront les générations futures de productrices ; une condition sine qua non pour une égale représentation des femmes et des hommes devant et derrière la caméra. Martine Marignac (Pierre Grise Productions) conclut « qu’il faut se battre plus généralement pour la diversité et pour faire des films. Nous ne pouvons pas tout attendre des politiques publiques, et devons donc donner nous-mêmes leur chance aux premiers et seconds films de productrices ».

C’est pour favoriser la visibilité de ces prises de parole et le recueil et l’analyse de nouvelles données sur le sujet que Women in Motion, initiative du groupe Kering dont le but est de mettre en lumière la contribution des femmes au 7ème art, soutient le programme de recherche L’Image et son Double. Cette étude, dont cet événement faisait partie intégrante, est encadrée par l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et soutenu par Gaumont, et s’achèvera en 2019.

Les productrices, réalisatrices et actrices ayant participé à l'initiative :
Véra Belmont, Stephan Films
Catherine Bozorgan, Manchester Films et ACDB Films
Martine de Clermont-Tonnerre, MACT Productions
Bénédicte Couvreur, Hold Up Films
Elizabeth Depardieu, actrice
Valérie Donzelli, réalisatrice
Sidonie Dumas, Directrice Générale de Gaumont
Catherine Dussart, CDP
Alice Girard, Rectangle Productions
Christine Gozlan, Thelma Films
Martine Marignac, Pierre Grise Productions
Tonie Marshall, Tabo Tabo Films
Denise Petitdidier, Les Productions du Daunou
Anne-Dominique Toussaint, Les Films des Tournelles
Agnès Vallée, 31 Juin Films
Véronique Zerdoun, Tabo Tabo Films

Les tables rondes étaient modérées par Florence Ben Sadoun


À propos de Kering 
Groupe mondial de Luxe, Kering développe un ensemble de maisons de luxe dans la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l’horlogerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Alexander McQueen, Balenciaga, Brioni, Christopher Kane, McQ, Stella McCartney, Tomas Maier, Boucheron, Dodo, Girard-Perregaux, Pomellato, Qeelin et Ulysse Nardin. Kering développe également les marques de Sport & Lifestyle Puma, Volcom et Cobra. En encourageant l’imagination sous toutes ses formes, Kering permet à ses marques de réaliser leur potentiel de croissance et ouvre la voie à des méthodes plus durables. 
Kering a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 15,5 milliards d’euros et rassemblait plus de 44 000 collaborateurs au 31 décembre. L’action Kering est cotée à Euronext Paris (FR 0000121485, KER.PA, KER.FP).

À propos de Women in Motion, un projet de Kering 
Women in Motion a pour ambition de mettre en lumière la contribution des femmes à l’industrie cinématographique, devant ou derrière la caméra. Lancé en mai 2015 par Kering, en partenariat avec le Festival de Cannes, Women in Motion fait partie intégrante du programme officiel du Festival et rayonne dans le monde entier à travers différents événements. L’initiative repose sur deux piliers : des Talks ouverts aux journalistes et aux professionnels du cinéma permettent à de grandes personnalités de confronter leurs expériences et leurs points de vue autour de la question de la contribution des femmes au cinéma, et de partager leurs recommandations pour faire avancer leur représentation au sein de l’industrie ; les prix Women in Motion, deux récompenses décernées chaque année à une figure inspirante, qui incarne les valeurs du programme, ainsi qu’à une personnalité prometteuse du secteur, qui recevra également un soutien financier pour ses projets cinématographiques.


Suivez les hashtags officiels
#WomenInMotion #Kering

Contacts Presse Kering
Emilie Gargatte +33 (0)1 45 64 61 20
emilie.gargatte@kering.com
Gauthier Bencheïkh +33 (0)1 45 64 64 26
gauthier.bencheikh@kering.com
Zeina Toutounji +33(0)6 22 30 12 96
zeina.toutounji@gmail.com


Visual(s)

©KERING 2017 - CONTACT | LEGALS