Kering poursuit son engagement auprès des femmes photographes à travers son programme Women In Motion

En partenariat avec Les Rencontres d’Arles, le Prix Women In Motion 2020 pour la photographie est attribué à Sabine Weiss
 
Le premier Women In Motion LAB lancé avec les Rencontres d’Arles a rendu possible un travail de valorisation de la place des femmes photographes dans l’histoire mondiale de la photographie, dirigé par les historiennes Luce Lebart et Marie Robert, avec la contribution de 160 autrices originaires du monde entier
 
Kering soutient le parcours digital Elles X Paris Photo
 



 
En ce mois de novembre, traditionnellement dédié à la photographie, et malgré l’annulation des « Rencontres d’Arles à Laennec » en raison des restrictions sanitaires, Kering et Les Rencontres d’Arles ont à cœur de maintenir la deuxième édition du prix Women In Motion pour la photographie et sont heureux de remettre le Prix Women In Motion 2020 à la grande photographe Sabine Weiss pour l’ensemble de sa carrière.
 
Toujours en activité, cette artiste prolifique a contribué de manière majeure au courant de la photographie humaniste française, qui rassemble des photographes comme Robert Doisneau, Willy Ronis ou encore Brassaï. À 96 ans, elle est probablement la photographe ayant travaillé sur la plus longue période, avec près de quatre-vingts années consacrés à son art. (Voir biographie ci-dessous)
 
En mars 2019, Kering et Les Rencontres d’Arles ont annoncé leur partenariat et le lancement à Arles du programme Women In Motion. Les deux partenaires ont ainsi créé à Arles le Prix Women In Motion pour la photographie, qui salue chaque année la carrière d’une photographe remarquable. Ce prix est accompagné d’une dotation de 25 000 euros en acquisition d’œuvres de l'artiste lauréate pour la collection des Rencontres d’Arles. Le premier Prix Women In Motion pour la photographie a été décerné en 2019 à la photographe américaine Susan Meiselas.
 
Kering et Les Rencontres d’Arles ont également créé, en 2019, le Women In Motion LAB. Ce dernier a été dédié, pour ses deux premières années, à un projet de recherche qui a rendu possible un travail de valorisation de la place des femmes photographes dans l’histoire mondiale de la photographie. Dirigé par les historiennes Luce Lebart et Marie Robert, avec l’aide de 160 autrices sur chaque continent, ce projet retrace le parcours et l’œuvre d’environ 300 femmes qui ont marqué la photographie depuis ses origines.
 
Kering s’associe par ailleurs pour la première fois avec Paris Photo et renforce ainsi son engagement auprès des femmes photographes en soutenant le parcours Elles X Paris Photo 2020, créé à l’initiative du ministère de la Culture. Cette année, pour pallier l’annulation de l’édition 2020 au Grand Palais, ce parcours devient digital sur ellesxparisphoto.com. Ce site internet présente l’ensemble des artistes du parcours dont une trentaine de photographes interviewées sur leur statut de femme artiste, leurs engagements et leurs inspirations.
Sabine Weiss, lauréate du Prix Women In Motion 2020, fait partie de ce parcours digital.

À propos de Sabine Weiss
Née en 1924 à Saint-Gingolph en Suisse, Sabine Weiss se dirige très jeune vers la photographie. Après un apprentissage de trois ans chez Paul Boissonnas à Genève, elle devient en 1946 l’assistante de Willy Maywald, photographe allemand basé à Paris et spécialisé dans la mode et les portraits. Au moment de son mariage avec le peintre américain Hugh Weiss en 1950, elle se lance comme photographe indépendante et fréquente le milieu des artistes d’après-guerre. Le couple s’installe et travaille ensemble dans une maison-atelier près de la porte Molitor, à Paris, où la photographe vit encore aujourd’hui. Par l’entremise de Robert Doisneau, vers 1952, Sabine Weiss est une des rares femmes à rejoindre l’agence Rapho et son travail personnel est reconnu aux États-Unis. L’œuvre de Sabine Weiss est rattachée au mouvement dit « humaniste », qui se caractérise par la volonté de réconcilier l’espace public avec le corps humain. Elle montre dans ses clichés des femmes et des hommes dans leur quotidien, dans leur travail, dans leurs pensées.
Elle est représentée dans les expositions Post-War European Photography (1953) et The Family of Man (1955) organisées au Museum of Modern Art de New York, et bénéficie d’une exposition personnelle à l’Art Institute de Chicago (1954), avant que la Bibliothèque nationale de France ne montre ses œuvres au Salon national de la photographie en 1955, 1957 et 1961. Elle travaille de façon durable pour des revues comme Vogue, le New York Times Magazine, Life, Newsweek, Point de Vue- Images du Monde, Paris Match, Esquire, Holiday. Ceci l’amène à photographier de nombreux artistes hommes et femmes, peintres et sculpteurs mais aussi musiciens, écrivains et comédiens. Jusqu’aux années 2000, Sabine Weiss n’a cessé de travailler pour la presse illustrée française et internationale, mais aussi pour de nombreuses institutions et marques, enchaînant travaux de reportage, mode, publicité, portraits de personnalité et sujets de société.En 2016 le Jeu de Paume lui consacre une rétrospective au Château de Tours et en 2018, l’exposition « Les villes, la rue, l’autre » est présentée au Centre Pompidou.
Sabine Weiss a fait don de ses archives au Musée de l’Elysée à Lausanne qui seront conservées et valorisées dans le nouveau musée à PLATEFORME 10, le nouveau quartier des arts de Lausanne, dès l’automne 2022. Elle est représenté par les Douches la Galerie, Paris.

 
À propos de Women In Motion
L’engagement de Kering auprès des femmes est au cœur des priorités du Groupe, et s’étend, à travers Women In Motion, au domaine des arts et de la culture où les inégalités femmes-hommes sont encore criantes, alors même que la création est l’un des vecteurs de changement les plus puissants.
En 2015, Kering lance Women In Motion au Festival de Cannes avec pour ambition de mettre en lumière les femmes du cinéma, devant et derrière la caméra. Le programme s’est depuis étendu à la photographie, à l’art et à la littérature. Il récompense, à travers ses Prix, des figures inspirantes et de jeunes talents féminins ; et offre, dans le cadre de ses Talks, un lieu d’expression à des personnalités qui partagent leur regard sur la représentation des femmes au sein de leur profession.
Women In Motion est depuis cinq ans une tribune de choix pour contribuer à changer les mentalités et à réfléchir à la place des femmes et à la reconnaissance qui leur est accordée dans tous les domaines artistiques.
 
À propos des Rencontres d’Arles
Créées en 1970, Les Rencontres d’Arles sont le grand festival de photographie de renommée mondiale. Incubateur culturel, au plus près des artistes, Les Rencontres d’Arles sont une sismographie annuelle de la création photographique. Écho et promoteur des pratiques et réflexions artistiques à la croisée des disciplines, Les Rencontres d’Arles présentent chaque année le travail de 250 artistes et commissaires d’exposition à travers 40 expositions dans les lieux patrimoniaux scénographiés pour l’occasion. Pour un public toujours plus avisé, le festival révèle les tendances, ouvre des voies, explore et questionne le statut de l’image en mutation, fabrique du contenu au sein des diversités tant sociologiques que géographiques de notre monde.
 
À propos de Elles X Paris Photo
Dans le cadre de la politique qu’il mène en faveur de la visibilité des femmes photographes, le ministère de la Culture présente depuis trois ans, en association avec Paris Photo, première foire internationale de la photographie, le parcours Elles X Paris Photo. Karolina Ziebinska Lewandowska, conservatrice au cabinet de la photographie du Centre Georges Pompidou, en assure le commissariat cette année. Pour l’occasion, elle a réuni près de 40 femmes, jeunes confirmées, peu connues ou ayant marqué l’histoire de la photographie. Kering est fier d’avoir soutenu Elles X Paris Photo 2020.
 
 
Plus d’informations 
Sur l’espace Presse Women In Motion
 
Contacts
Presse Kering
Emilie Gargatte | +33 (0)1 45 64 61 20 | emilie.gargatte@kering.com
Eva Dalla Venezia | +33 (0)1 45 64 65 06 | eva.dallavenezia@kering.com
 
Presse Rencontres d’Arles
Claudine Colin Communication +33 6 45 03 16 89
Alexis Gregorat | alexis@claudinecolin.com
 

Visuel(s)

©KERING 2020 - CONTACT | MENTION LÉGALES