Emilia Clarke

C’est avec un grand naturel et un humour percutant qu’Emilia Clarke, la Khaleesi de Game of Thrones, défend ses idées sur l’image et la place des femmes dans le monde du cinéma, sur le plateau du Talk Women in Motion le 15 mai. L’actrice britannique de 31 ans, qui a déjà 7 années de règne derrière elle dans la série qui l’a rendue célèbre à travers le monde, a plusieurs rôles  à son actif à Hollywood, et elle est à Cannes pour la projection hors compétition du dernier opus de Star Wars réalisé par Ron Howard. A propos du mouvement MeToo, elle estime que « cette prise de conscience est une révolution en soi et [qu’]il n’y aura pas de retour en arrière. Au-delà de ce qui doit changer contractuellement, il faut éduquer les jeunes générations, rééduquer certains de l’ancienne génération, et leur donner un nouveau langage. Les femmes doivent pouvoir parler du fond de leur cœur sans crainte. Il faut créer ce nouvel environnement, et cela prend du temps. » Elle n’est pas opposée à l’idée de quotas dans la profession, partisane d’une discussion autour des solutions possibles. Habituée à voir sa mère subvenir aux besoins de toute la famille, elle précise : « je n’ai jamais eu le sentiment de ne pas pouvoir être ou faire ce que je voulais parce que j’étais une fille ». Ces inégalités, elle les découvre en commençant à travailler. Comme beaucoup de femmes, elle évoque l’expérience de la différence de considération : « dans une conversation, vous exprimez une idée ou une opinion, et personne ne relève ; puis un homme dit la même chose et tout le monde réagit ». Pour Emilia Clarke, « il faut trouver le moyen d’élever la voix sans provoquer de conflit ». Quant au sujet de l’égalité salariale, elle a toujours été payée autant que ses partenaires masculins sur Games of Thrones et demande à son équipe, pour chacun de ses rôles, de vérifier que c’est bien le cas. La question récurrente qui l’agace porte sur ses rôles de « femme forte » : « Moi je joue des femmes, et les femmes ne sont pas faibles. Allez demander aux hommes, ce qu’ils ressentent à jouer des hommes forts ! »

Elle est persuadée qu’on peut faire avancer la place des femmes dans le cinéma et ailleurs : « heureusement il y a des plateformes comme celle-ci pour s’exprimer. »

Elle nous parle par ailleurs de son projet de lancement d’une société de production « je veux raconter de vraies bonnes histoires » avec des rôles pour les femmes comme pour les hommes, sans discrimination. Son rôle de « Mère des Dragons » a déjà inspiré toute une génération de jeunes filles…

***

Emilia Clarke est présente à Cannes pour l’avant-première de Solo : A Star Wars Story. Elle y incarne Qi’Ra aux côtés d’Alden Ehrenreich, Donald Glover et Thandie Newton. Le public la retrouvera par la suite dans la dernière saison de la série Games of Thrones de HBO, récompensée aux Emmy Awards. Emilia Clarke a par ailleurs joué dans Avant toi, film qui a rencontré un succès international.



PHOTOS

©KERING 2017 - CONTACT | MENTION LÉGALES