Le 11 décembre 2017

Agnès Varda célébrée par la grande famille du cinéma,
de l’art et de la culture

Lundi 11 décembre, Kering, à travers son projet Women in Motion, et UniFrance ont rendu hommage à Agnès Varda, première réalisatrice de l’histoire du cinéma à recevoir un Oscar® d’honneur de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, lors d’une soirée exceptionnelle qui a réuni plus de 130 personnalités du monde du cinéma, de l’art et de la culture.

Cinéaste au parcours hors du commun et au talent reconnu dans le monde entier, Agnès Varda, « cinéaste dans la marge du cinéma », comme elle se définit elle-même, occupe une place à part dans le 7e art. Réalisatrice engagée, icône de la Nouvelle Vague, toujours à l’avant-garde, Agnès Varda a su imposer la singularité de son regard dans le monde du cinéma et bien au-delà. 

Ses œuvres lui ont valu les plus hautes distinctions : récompensée par un César d’honneur en 2001, elle se voit décerner le Prix René Clair de l’Académie Française l’année suivante. En 2015, c’est au tour du Festival de Cannes de lui attribuer une Palme d’honneur. A l’occasion de la soirée des Governors Awards le 11 novembre dernier, Agnès Varda a reçu des mains de l’actrice et réalisatrice américaine Angelina Jolie un Oscar® d’Honneur en hommage à l’ensemble de sa carrière de cinéaste, le premier jamais décerné à une femme. Sa filmographie fut entre autres marquée par Cléo de 5 à 7, L’une chante, l’autre pas, Sans toit ni loi, Les Glaneurs et la Glaneuse, ou encore Les Plages d’Agnès (César du meilleur documentaire en 2009). Son tout dernier film documentaire, co-réalisé avec son complice et compagnon de route JR, Visages Villages, empreint de la poésie qui caractérise ses œuvres, figure en tête des classements internationaux 2017 les plus prestigieux, du New York Times à Vanity Fair, et vient d’être présélectionné aux Oscars dans la catégorie Meilleur documentaire. 

Agnès Varda a participé à l’initiative Women in Motion dès son lancement par Kering en 2015, à l’occasion d’un Talk au cours duquel elle était revenue sur le travail de cinéaste et les défis auxquels elle avait dû faire face dans sa carrière. « C’est dans la compréhension du métier, par la technique et la sensibilité, qu’on fait la différence. Pas parce qu’on est un homme ou une femme. », y avait-elle déclaré.

Afin de célébrer l’Oscar d’Honneur qui lui a été décerné il y a tout juste un mois, Kering, à travers Women in Motion, et UniFrance ont réuni de nombreuses personnalités du monde du cinéma, de l’art et de la culture pour fêter, en sa présence, cet électron libre devenu une icône et une inspiration pour les cinéphiles et les étudiants en cinéma du monde entier.

Parmi les 135 invités étaient présentes de nombreuses figures du cinéma au nombre desquelles, entre autres, Danièle Thompson, Isabelle Huppert, Robin Campillo, Tonie Marshall, Jacques Audiard, Michel Hazanavicius, Sabine Azéma, ou encore Louis Garrel. Le musicien et compositeur Michel Legrand, la chanteuse Jane Birkin, l’auteur-compositeur-interprète Matthieu Chedid, l’artiste plasticien et photographe JR, l’artiste plasticienne Prune Nourry, figuraient également parmi les invités.

Etaient également présents François-Henri Pinault, Président-Directeur général de Kering, ainsi que la Directrice générale et le Président d’UniFrance, Isabelle Giordano et Serge Toubiana. Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, Audrey Azoulay, Directrice de l’UNESCO, et Frédéric Bonnaud, Directeur général de la Cinémathèque française, avaient eux aussi tenu à marquer ce moment de leur présence, de même que Florence Gastaud, Jean Labadie, Mélita Toscan du Plantier, Elisha et Nathanaël Karmitz, ou encore Sandrine Brauer.

Agnès Varda était également entourée de sa fille, la créatrice de costumes, directrice artistique et productrice Rosalie Varda, de son fils, le réalisateur et acteur Mathieu Demy, de son petit-fils, chef opérateur Valentin Vignet et de sa femme, l’actrice Déborah François.


À propos de Kering
Groupe mondial de Luxe, Kering développe un ensemble de maisons de luxe dans la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l’horlogerie : Gucci, Bottega Veneta, Saint Laurent, Alexander McQueen, Balenciaga, Brioni, Christopher Kane, McQ, Stella McCartney, Tomas Maier, Boucheron, Dodo, Girard-Perregaux, Pomellato, Qeelin et Ulysse Nardin. Kering développe également les marques de Sport & Lifestyle Puma, Volcom et Cobra. En encourageant l’imagination sous toutes ses formes, Kering permet à ses marques de réaliser leur potentiel de croissance et ouvre la voie à des méthodes plus durables. 
Kering a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 12,385 milliards d’euros et rassemblait plus de 40 000 collaborateurs au 31 décembre. L’action Kering est cotée à Euronext Paris (FR 0000121485, KER.PA, KER.FP).

À propos de Women in Motion, un projet de Kering 
Women in Motion a pour ambition de mettre en lumière la contribution des femmes à l’industrie cinématographique, devant ou derrière la caméra. Lancé en mai 2015 par Kering, en partenariat avec le Festival de Cannes, Women in Motion fait partie intégrante du programme officiel du Festival et rayonne dans le monde entier à travers différents événements. L’initiative repose sur deux piliers : des Talks ouverts aux journalistes et aux professionnels du cinéma permettent à de grandes personnalités de confronter leurs expériences et leurs points de vue autour de la question de la contribution des femmes au cinéma, et de partager leurs recommandations pour faire avancer leur représentation au sein de l’industrie ; les prix Women in Motion, deux récompenses décernées chaque année à une figure inspirante, qui incarne les valeurs du programme, ainsi qu’à une personnalité prometteuse du secteur, qui recevra également un soutien financier pour ses projets cinématographiques.

À propos d’UniFrance
Depuis plus de 65 ans, UniFrance met son expérience de l’international au service de l’export et du rayonnement du cinéma français. 
Association loi 1901 (sous le contrôle des pouvoirs publics et notamment du CNC) basée à Paris, UniFrance compte également des représentants à New York, Séoul, Pékin, Tokyo, et fédère 1 000 professionnels du cinéma français (producteurs de longs et de courts métrages, exportateurs, réalisateurs, comédiens, scénaristes, agents artistiques…) qui oeuvrent ensemble à la promotion des films français auprès des publics, des professionnels et des médias étrangers.

Visuel(s)